Get Adobe Flash player

Connaissez – vous les choses de Dieu ?

Vous reconnaissez que vous ne connaissez pas du tout les choses de Dieu.

D’où cela vient-il ?

L’histoire de la société française a tellement été marquée en son temps par la religion, et même par les guerres de religions, qu’elle a aujourd’hui très largement pris le parti de rejeter en bloc tout ce qui concerne Dieu. Beaucoup des enfants de cette société ont finalement grandi et vécu dans l’ignorance totale de qui est Dieu, ce qu’il dit, ce qu’il veut. Mais il reste au fond de leur cœur un désir de surnaturel, cela est voulu de Dieu.

Livre de l’Ecclésiaste, chapitre 3, verset 11 : Il a mis dans leur cœur la pensée de l’éternité, bien que l’homme ne puisse pas saisir l’œuvre que Dieu fait, du commencement jusqu’à la fin.

Des voies trompeuses

Cette soif est combattue par les uns, qui prennent le costume défensif de l’athéisme, d’autres cherchent le surnaturel dans des pratiques occultes, ésotériques ou para-psychologiques. D’autres encore s’engagent dans la pratique d’une religion qui au fond a surtout pour eux une dimension identitaire : respecter la foi de ses ancêtres, désir d’appartenance à un groupe culturel. Plus nombreux encore sont ceux qui refusent simplement d’y penser. Il y a de grands dangers à s’engager sur ces voies d’égarement.

La réponse de Dieu

Pourtant, Dieu n’a pas laissé les hommes dans le désert sans se faire connaître : il leur a donné sa Parole, la Bible. C’est en cela que les chrétiens vivants se distinguent des partisans de telle ou telle religion, de référence chrétienne ou non. Nous croyons que la Bible est vraie, et qu’elle indique le vrai chemin vers Dieu.

Les choses s’éclairessissent

Si vous comprenez cela, les choses s’éclaireront très vite pour vous. Vous allez découvrir que le Dieu créateur de l’univers ne se satisfait pas de voir l’homme errer dans son péché (ses fautes) et sa misère. Vous aller découvrir qu’il a envoyé Jésus pour nous apporter la révélation de Dieu et donner sa vie à notre place lors du terrible supplice de la croix.

Evangile de Jean, chapitre 3, verset 16 : Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.

Vous comprendrez alors que vous avez besoin de lui, que vous l’avez vous-même offensé et que les difficultés et douleurs du présent ne sont rien en regard de la juste rétribution de votre éloignement de celui qui vous aime tant. Ce ne sont pas vos efforts ou votre bonne volonté qui effaceront vos fautes et vous donneront la force d’aller de l’avant dans le domaine spirituel. Mais il vous appelle, il ne veut pas vous laisser seulement au niveau du regret et de la frustration. Il veut vous introduire dans son pardon, sa réconciliation. Alors tout devient possible : une vie nouvelle.

2e épître aux Corinthiens, chapitre 6, verset 2b : Voici maintenant le temps favorable, voici maintenant le jour du salut.

Venir à Jésus, rencontrer Jésus : voilà ce qu’a vécu, d’une façon ou d’une autre, tout chrétien vivant. Vous pouvez entrer dans la même expérience : c’est ce que la Bible appelle repentance et conversion. Souvent, Dieu délivre ceux qui font cette expérience de bien des mots physiques ou spirituels : la misère des hommes n’est-elle pas la conséquence du péché ? Jésus vous attend, il vous veut pour lui, que vous receviez simplement son pardon et sa vie.

Apocalypse, chapitre 3, verset 20 : Voici, je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu’un entend ma voie et ouvre la porte, j’entrerai chez lui et je souperai avec lui, et lui avec moi.

Alors, vous trouverez auprès de ceux qui partagent la même foi que vous la joie de vivre ensemble une vie chrétienne libre et joyeuse. Que Dieu vous bénisse.

Message du Pasteur Marc PHILIPPE

Referencement gratuit Google