Get Adobe Flash player

Pour moi, tout va bien

Nous ne pouvons que nous réjouir avec vous du bien-être présent. Vous n’avez donc pas besoin de nous poser de question. C’est alors à nous d’en poser. En voici trois.

1. D’où vient cette qualité de vie ?

Nous vivons dans un pays, la France, particulièrement privilégié. C’est à un point tel que bien des personnes de multiples origines nourrissent le rêve de venir s’y installer, et sont prêtes à endurer de grandes difficultés pour réaliser ce rêve.

Mais nous vivons, nous comme vous, dans ce beau pays. Et en plus, vous reconnaissez avoir l’aisance matérielle et l’équilibre mental nécessaire à une vie épanouie. Reconnaissez alors que cela n’est pas commun, que ce n’est pas un dû. Il y a bien quelqu’un qui dans l’ombre y a pourvu.

La Bible dit : ”Qui est-ce qui te distingue ? Qu’as-tu que tu n’aies reçu ? Et si tu l’as reçu, pourquoi te glorifies-tu comme si tu ne l’avais pas reçu ?” Épître aux Corinthiens, chapitre 4, verset 7

Si vous proclamez n’avoir besoin de rien, vous devez aussi prendre conscience que c’est Dieu qui vous a tant donné, y compris la capacité de travailler et de gagner votre vie.

”Car en lui, nous avons la vie, le mouvement et l’être.” Livre des Actes, chapitre 17, verset 28

2. Cette abondance couvre-t-elle toutes les dimensions de l’être ?

Abondance matérielle, équilibre mental disions-nous. Mais est-ce bien là le résumé de tous nos besoins ? L’homme a aussi besoin de surnaturel, de relations et d’éclairages que la matière seule ne peut donner. Alors là, danger ! Toutes sortes de voies sont proposées depuis les théories matérialistes qui vieillissent mal dans notre siècle incertain jusqu’aux sirènes du Nouvel Age dont nous ne savons où il va.

Les chrétiens peuvent dire que sur ce plan, ils ont une réponse, une assurance saine et éprouvée : ils savent que Jésus a donné sa vie pour notre pardon, et qu’il accompagne nos vies jusque dans l’au-delà.

Bénédiction de la prière et de la foi. Abondance d’un autre ordre…

3. Êtes vous bien sûr que votre abondance va toujours durer ?

Votre vie actuelle est bénie. Nous en sommes heureux pour vous, nous le répétons sans arrière-pensée.

Mais n’y aurait-il pas parfois quelque danger dans une telle situation à sombrer dans une sorte d’insouciance qui oublie l’essentiel ?

Nous ne faisons que passer sur cette terre. Dieu nous bénit ici, mais il voudrait aussi nous bénir là-bas. Voici ce que nous dit l’Ecclésiaste, ce sage des temps bibliques, au chapitre 12 et au verset 15 de son livre :

Crains Dieu et observe ces commandements. C’est là ce que doit faire tout homme. Car Dieu amènera toute œuvre en jugement, au sujet de tout ce qui est caché, soit bien, soit mal.”

Cette parole nous impressionne, mais Jésus ouvre une voie qui ne la contredit pas, mais qui en donne l’issue :

Évangile de Jean, ch. 10, verset 10 et 11. ”Je suis venu afin que mes brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance. Je suis le bon berger.”

Évangile de Jean, ch. 3, verset 16 : ”Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle ;”

Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé !

Referencement gratuit Google